L'ostéopathie pour les nourrissons

Suite à un accouchement

Utilisation de forceps, spatules ou ventouses lors de l’accouchement

Lors d’un accouchement long, ou si l’expulsion se fait avec difficulté, il est courant que les sages-femmes utilisent de puissantes techniques (cuillères, ventouses, traction d’un membre ou de la tête). L’ostéopathe veille à rétablir l’équilibre mécanique du nourrisson suite à ces évènements.

Un accouchement par césarienne

Lors d’un accouchement par voie naturelle le crâne subit d’importantes contraintes qui vont le modeler. Un accouchement par césarienne ou par le siège ne modèlera par le crâne de votre bébé de la même manière. L’ostéopathe pourra traiter le crâne du bébé et vérifier les structures qui s’y rattachent pour améliorer son bien-être.

Une circulaire du cordon autour du cou du bébé

Il arrive que le cordon s’enroule autour du cou du bébé, cela peut provoquer par la suite une gêne à la déglutition et des dysfonctions au niveau de la base du crâne et des premières dorsales. L’ostéopathie va permettre de corriger ces dysfonctions et rééquilibrer les structures adjacentes.

Lors d’un accouchement prématuré

Selon le degré de prématurité des difficultés de succion, déglutition, d’hypothermie peuvent apparaitre. Il peut également y avoir des conséquences sur son système immunitaire ou respiratoire. L’ostéopathe peut aider le corps du nourrisson à s’adapter progressivement à ces soucis.

Accouchement trop long (plus de 8h) ou trop court (moins de 2h)

Des dysfonctions sur l’ensemble du corps du bébé peuvent apparaitre, en particulier sur la première dorsale, le sacrum ou encore la base du crâne. L’ostéopathe peut traiter le l’ensemble corps du bébé et corriger ces complications afin d’assurer un développement optimal.

Pendant une grossesse gémellaire

Il arrive que les bébés (étant l’un contre l’autre) subissent des tensions et des compressions. L’ostéopathe va corriger ces dérèglements  afin de leurs assurer une croissance idéale.

Troubles gastriques et de l’alimentation

Coliques

En général les coliques sont le résultat d’une irritation du système digestif du bébé. L’estomac se vide trop vite, et l’intestin n’arrive pas à bien digérer le lait. Le résultat est la fermentation, les gaz et la douleur. Les coliques peuvent aussi être dues à une insuffisance de lactase. L’ostéopathie permettra de relâcher les tensions au niveau du système digestif et du diaphragme.

Régurgitations

Les régurgitations de lait, après une tétée ou un biberon, sont indolores et ne posent pas de soucis de santé pour bébé. Sans conséquence sur la croissance du nourrisson, ce rejet de lait traduit une inadéquation entre le volume de l’estomac et la quantité de lait ingérée par le système digestif du nouveau-né. L’ostéopathie permet de relâcher les tensions sur le thorax et le diaphragme du bébé.

Constipation

Le lait de biberon a tendance à constiper les bébés. Sans gravité, Le problème est en général une rétention fécale La diversification alimentaire peut provoquer parfois de la constipation chez bébé. En introduisant des aliments solides, le système digestif doit s’adapter aux nouveaux aliments. L’ostéopathie peut aussi aider en corrigeant les dysfonctions présentes au niveau du système digestif de l’enfant et en équilibrant le système nerveux qui contrôle cette digestion.

RGO (Reflux Gastro-Oesophagien)

Située à distance des prises de repas, c’est la régurgitation des contenus de l’estomac dans l’œsophage qui, mélangée avec le contenu acide de l’estomac provoque des douleurs. Ce problème est fréquent la première année de vie et se résout spontanément avant la fin de la première année. Avec des manipulations ostéopathiques douces, il est possible de relâcher les tensions et déséquilibres du diaphragme et du système digestif.

Difficultés de succion

Elles peuvent provenir d’un blocage dans la bouche du bébé (langue, mâchoire…) ou  dans son corps. Après un bilan complet et un examen de tout le corps, l’ostéopathe avec des mobilisations douces, va redonner de la mobilité à ces structures. Il faut que le bébé puisse bien se positionner pour qu’il puisse bien téter.

Anxiété, agitation, pleurs

Lors de l’accouchement des dysfonctions peuvent apparaitre au niveau du corps du bébé. Ces dysfonctions peuvent affecter le système nerveux du nourrisson et entrainer ses symptômes. L’ostéopathie peut corriger les dysfonctions au niveau du crâne, de la colonne ou du thorax du bébé pour libérer les structures qui peuvent avoir une action sur le système nerveux.

Une question ? Un doute ? N'hésitez pas à me contacter

Troubles du sommeil et comportementaux 

Une dysfonction au niveau de la mandibule (ou un problème plus profond) est parfois lié à l’accouchement et peut entrainer une succion difficile. Si l’enfant n’arrive pas à trouver une position confortable pour sa tête ou son corps, il n’arrivera pas à téter dans de bonnes conditions. L’ostéopathe peut aider à corriger ses petits dérèglements e rééquilibrer l’ensemble de son corps.

Lors d’une respiration forte

Elle peut être due à des régurgitations gastro-oesophagienne (RGO) parfois dues à  une compression au niveau de la face suite à l’accouchement. La position des os situés au niveau des pommettes conditionne le flux d’air lorsque votre bébé respire par le nez. Une dysharmonie mécanique, même relative de ces os peut entraîner un déséquilibre du flux respiratoire. Les manipulations ostéopathiques peuvent corriger les dysfonctions présentes au niveau des os de la face et du corps du bébé.

Lorsque le bébé pleure constamment

Certaines malpositions crâniennes entraînent des problèmes oculaires. En effet l’œil est suspendu par des muscles. Les os du crâne mal positionnés peuvent être à l’origine d’une distorsion de l’orbite pouvant agir sur une différence des tensions des muscles de l’œil. Grâce à des manipulations crâniennes, l’ostéopathe va agir sur le positionnement des yeux. Les yeux de bébé peuvent être collés tous les matins, cela peut être expliqué par une compression des canaux lacrymaux. En traitant les os de la face, l’ostéopathe peut rééquilibrer l’ensemble des structures crâniennes et aider à libérer le canal lacrymal.

Difficultés à s’endormir

Souvent dus à des tensions au niveau du crâne ou de la colonne vertébrale qui empêchent le nourrisson d’être parfaitement à l’aise pendant son sommeil. Parfois cela peut aussi être dû à des coliques ou des régurgitations. . Tous ces éléments peuvent perturber le sommeil de bébé. L’ostéopathe peut rééquilibrer le corps du bébé pour qu’il puisse dormir dans des conditions optimales.

Si les membres de votre bébé sont crispés (bras et/ou mains raides) ou tremblants

Qu’ils présentent des symptômes de nervosité (sursaut au moindre bruit) cela peut parfois être dû à une immaturité du système nerveux ou des tensions au niveau du corps de l’enfant. Les manipulations ostéopathiques peuvent corriger les tensions ou dysfonctions présentes sur le corps du bébé et faciliter au mieux son développement.

Lorsque l’enfant présente une mauvaise position et/ou une asymétrie des membres inférieurs

Si lors d’une inspection par le pédiatre aucune pathologie particulière n’a été décelée, l’enfant présente sûrement des dysfonctions apparues lors de l’accouchement qui maintiennent sa position. Les manipulations ostéopathiques peuvent corriger ces dysfonctions pour rééquilibrer son corps.

Dort  toujours du même côté et l’orientation de sa tête est toujours la même

Si un bébé dort toujours du même côté, cela peut entrainer un aplatissement de son crâne d’un côté, si l’enfant dort systématiquement la tête d’un côté, des contractures musculaires souvent dues à l’accouchement maintiennent cet état. L’ostéopathe peut traiter ces dérèglements pour qu’il puisse retrouver un équilibre.

En cas d’asymétrie du crâne ou de la face

Formées lors de l’accouchement ou de la grossesse, des dysfonctions ont pu se mettre en place et maintiennent ces asymétries. L’ ostéopathie peut permettre d’atténuer ces problèmes en corrigeant les dysfonctions par un traitement en douceur.